26 déc. 2008

LE MARCHE ET LES OBJETS

Avant de parler du rapport entre le marché et les objets, il est important de commencer par différencier les termes « objet » et « produit ». On peut se demander ce qu'est un objet et s'il ne pourrait pas être un produit.
Un objet est défini comme étant une « chose », on pourrait le placer dans la catégorie des « je-ne-sais-quoi » car il est difficile de lui donner un sens spécifique. C'est un terme très vaste qui englobe une multitude de choses.
On peut employer le terme « objet » pour une chose qui est « inutile ». Cela peut être par exemple un caillou, une boîte, ou encore un vase.
Un produit est un objet créé par l'Homme et pour l'Homme. En réalité, le terme « produit » qualifie un objet, il précise son identité. L'objet devient un produit lorsqu'on lui donne une fonction. Comme son nom l'indique, il naît de la production de l'Homme. Et s'il est produit, c'est pour une raison précise: pour servir à l'Homme et répondre à la demande.
Reprenons maintenant l'exemple de la boîte, c'est un objet mais aussi un produit. La différence avec le caillou c'est que celui-ci est un objet de la nature, il n'est pas créé par l'Homme.
Une boîte est un produit créé et pensé par l'Homme pour répondre à ses besoins. La boîte a été produite d'après un concept et un principe de fonctionnalité. La fonction d'une boîte est de pouvoir contenir quelque chose.
Je pense que nous avons correctement différencié l'objet et le produit.

En ce qui concerne le marché, il joue le rôle d'intermédiaire entre les consommateurs et les produits. Il gère l'offre et la demande. Dans ce sens, on peut dire qu'il orchestre la distribution des produits.
Le marché et les produits entretiennent une relation indispensable au monde du commerce et de la consommation.
L'Homme moderne est conditionné par une multitude de choses. C'est le marché qui a fait naître cette dépendance. Celui-ci se charge de distribuer des produits, de les diffuser partout. La mécanique du marché impose à l'Homme un mode de vie et de consommation.
Donnons un exemple concret: le téléphonne portable. Ce produit est apparu sur le marché et est devenu ,au fil des années, incontournable. Aucun Homme ne peut vivre sans téléphonne portable. La société et le marché nous ont conditionné à cela.
Le marché manie parfaitement le principe d' « insistance » et de « bourrage de crâne » afin d'ancrer l'idée d'un produit dans les moeurs.
Ainsi, lorsque le produit est entré dans le mode de vie des consommateurs, la suite logique est l'augmentation de la demande. C'est grâce à cette augmentation que l'on peut trouver des rpix abordables pour les portables par exemple.
Le prix d'un produit est relatif. Il évolue selon l'offre et la demande, selon les prix des composants et des matériaux nécessaires à la fabrication du produit.
C'est en cela que nous pouvons dire que nous sommes prisonniers de ce schéma. Nous sommes spectateurs et subissons les lois du marché.

Léa Barbier

Posté par eba2design à 14:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur LE MARCHE ET LES OBJETS

Nouveau commentaire